THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

RACHID MEKHLOUFI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RACHID MEKHLOUFI

Message par morad le Ven 23 Sep - 0:24

VOUS POUVEZ SUIVRE L'INTERVIEW DE MEKHLOUFI EN CLIQUANT SUR LE LIEN: http://www.dailymotion.com/video/x4xo7p_rachid-mekhloufi-arrivee-a-saint-et_news





La fiche complète de l'ancien Vert Rachid MEKHLOUFI


MEKHLOUFI
Rachid




Attaquant. Né le 12 août 1936 à Sétif (Algérie).
4 sélections A ; 11 sélections avec l'Algérie.

Palmarès: 4 titres de champion de France (1957, 1964, 1967, 1968), Une Coupe de France (1968), Un Trophée des Champions (1967), un titre de champion de Suisse (1962).

Le 4 août 1954, arrive à Saint-Etienne en provenance de Sétif, en Algérie (alors département français), la première légende de l'histoire du club: Rachid Mekloufi. Il n'a jamais foulé une pelouse et pourtant il s'impose dès le premier match amical face à Grenoble où il marque trois buts.

En 1957, c'est le premier titre de champion de France et l'année suivante, Mekloufi inscrit le premier but européen de Saint-Etienne chez les Glasgow Rangers. La guerre d'Algérie le rattrape et il s'exile avec d'autres, pour défendre, balle au pied, sa patrie. Son retour lors de la saison 1962-63, malgré les réticences, est triomphal. Il se traduit par un nouveau titre de champion de France en 1964.

La consécration intervient en 1967 où il obtient en plus d'une nouvelle victoire en championnat la récompense de meilleur joueur de la compétition. En 1968, comme apothéose, il remporte le doublé coupe-championnat et il inscrit les deux buts de son équipe en finale de la Coupe de France. Il peut alors s'effacer et laisser sa place à Salif Keita déjà prêt à prendre la relève.


Son total de buts à l'ASSE s'élève à 123.

Jean Snella le considère comme l'un des meilleurs joueurs européens de l'époque. Il est un des rares attaquants à savoir tout faire à la perfection.
Au milieu de terrain, il est d'une clairvoyance exceptionnelle. Aux abord du but, il devient irrésistible. Ce qui caractérise avant tout son jeu, c'est la faculté qu'il a, dès qu'il a reçu le ballon, de porter l'accélération décisive. Si à Saint-Etienne, Kees Rijvers a été le précurseur dans le domaine du changement de rythme, l'élève (il l'a côtoyé à ses débuts) a largement dépassé le maître en la matière.
Sa seconde qualité maîtresse se situe dans les seize mètres adverses. Il est une des rares footballeurs, dans les années 60 en France, capable de réaliser la dernière passe idéale, au millimètre et à toute vitesse pour créer l'occasion immanquable grâce à un sens du contrepied inégalé.
Après sa carrière de joueur, on relèvera principalement qu'il fut l'un des 2 entraîneurs de l'Equipe nationale d'Algérie qui battit l'Allemagne au Mondial 82 en Espagne.
Et voici une autre façon de faire la guerre avec l’équipe de L'ALN
avatar
morad

Messages : 336
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 52
Localisation : FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rachid MEKHLOUFI en conférence à Sétif. SETIF INFO

Message par Thamurth le Dim 25 Sep - 18:07

Invité par l’Association des anciens élèves des lycées Malika Gaïd et Mohamed Kerouani, Rachid MEKHLOUFI, l’ancienne gloire du football national qui avait fait le bonheur de l’AS Saint Étienne, de la glorieuse équipe de Foot du FLN et de l’équipe nationale post indépendance, sera à Sétif le 15 Octobre prochain pour donner une conférence sur ce monde en pleine évolution.

En expert averti, il parlera également de sa propre expérience de joueur de terrain , d’entraineur ,d’encadreur ,d’éducateur ,de sa vision sur le foot où ce sport ,plus qu’un jeu , s’est muté en phénomène social qui canalise chaque fin de semaine des millions d’adeptes à travers des confrontations gigantesques où l’argent coule à flot.

Dans sa visite, Rachid MEKHLOUFI ,il était prévu son accompagnement par Aimé JACQUET à qui l’invitation a été également adressée. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France ,rappelons le avait conduit cette dernière à la conquête du titre mondial en 1998 avec la participation , ne l’oublions pas, d’un certain Zinedine Zidane ! Souffrant, la présence de cet autre grand entraineur de foot Français sera hypothétique .Elle dépendra de l’évolution de son état de santé.

A 75 ans ,Rachid MEKHLOUFI ,bon pied bon œil mais qui n’a toujours pas la même vision éclectique des régents du foot national d’aujourd’hui ,encore moins sur son volet de professionnalisme débridé mis en route qu’il a déploré ,comme pour ces oligarques russes qui ne trouvent nulle part où blanchir leur argent que dans l’achat de clubs.Il se penchera sur les vraies valeurs du football au moment où nos équipes nationales gorgées de dollars, peinent juste à se neutraliser à domicile contre la Tanzanie !

Phénomène mondiale et planétaire par excellence, le foot se veut ce substrat par lequel le bonheur et le malheur peuvent se conjuguer en même temps .Passé le temps du hooliganisme violent ,il lui est succédé une phase d’arènes et de tribunes de contestations où l’expression de la mal-vie est criée à tue-tête à travers des slogans que les spécialistes en sociologie ont du mal à définir en tant que seules revendications socio –économiques.
De même que pour la glorieuse équipe de foot du FLN qui était le porte drapeau de la revendication Nationale pour l’indépendance et la Liberté, ce football continue toujours à dire des choses .Malheur à celui qui ne veut pas les entendre et les comprendre.

Comme pour Larbi Ben BARK ,la perle noire ,le célèbre footballeur Marocain ,mort en 1992, Roger Milla (Cameroun), Abedi Pelé (Ghana), Laurent Pokou (Côte d’Ivoire), Kalusha Bwalya (Zambie), Jules François Bocandé (Sénégal) Georges Weah (Liberia), Salif Keïta (Mali) Abou Greicha (Egypte), légendes vivantes , Rachid MEKHLOUFI hantera longtemps encore les travées du football national en décrépitudes que seuls les gens qualifiés mais honnêtes comme lui,pourraient apporter le remède nécessaire .

Thamurth
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum