THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

Villages isolés, accidents divers et « Zalgua B’Falgua »…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Villages isolés, accidents divers et « Zalgua B’Falgua »…

Message par BLADI le Lun 6 Fév - 23:44

Des flocons de neiges « verglaçantes », se sont abattues sur la région de Sétif, durant ces dernières heures, ont paralysée la ville de Sétif et ses environs en surprenant nombre d’usagers de la route dans différents axes. Carambolages, véhicules contre des arbres, piétons qui dérapent et chutent... Bilan : 130 blessés, 11 blessés graves et d’importants dégâts matériels causés aux engins et véhicules.

D’autre part, les éléments de la protection civile de Sétif on enregistrés durant ces intempéries ; un mort par asphyxie en gaz brulés à El Hama, et 6 autres sauvés en extremis à Ain Touila (près de Ain El Kebira).

On signale par ailleurs deux incendies déclenchés notamment dans une demeure à Ain Oulmane et un autre dans une étable à El Ouricia.

Les villages lointains des régions de Harbil, Ait Tizi, Guenzet et Drâa kebila se trouvent dans un isolement total du fait que la neige ne s’est pas arreté et la couche de neige, atteignant les 2m notamment sur l’extrême flanc nord de la wilaya.

Même le chef-lieu de wilaya n’a pas été épargné par le déluge, rendant la circulation difficile et même impossible en début d’après-midi.

Les autobus assurant le transport urbain et interurbain n’ont repris leurs rotations qu’en fin de matinée. La route manant à Bougâa, via Ain Roua, a été coupée dans les deux sens, entre Takouka et Ain Abbasa. À l’aéroport de Sétif, les vols ont presque annulés.

La majorité des maires de la région nord de Sétif déplorent la « paresse » affichée en ce temps de « crise » par la DTP (direction des travaux publics) qui a été aux abonnés absents pendant ces jours d’intempéries, et que les routes sont restes bloqués en absence d’un plan d’action efficace de la part de cette direction.
dimanche 5 février 2012 | Khalil.Hedna@setif.info

BLADI
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum