THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

GAZ A HARBIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mécontentement à TITTEST

Message par BLADI le Dim 27 Mar - 22:36

TITTEST chef lieu de la commune de HARBIL a connu une manif (un vent de contestation), parce que
Harbil n'est pas sur le plan de raccordement en gaz naturelle contrairement à Guenzet,des citoyens qui ont voulu montrer leurs mécontentement,malgré les promesses du wali,ce qui a entraîner un sit-in en face de la mairie des dizaines de citoyens,en coupant la circulation sur la RN 76 ,ils se sont disperser dans le calme espérant que leurs revendications soient porter au plus haut niveau.('affraid')

BLADI
Invité


Revenir en haut Aller en bas

GAZ A HARBIL

Message par morad le Jeu 24 Mar - 0:27

Sétif, Gaz naturel : 7 milliards de dinars pour le raccordement de 38.000 foyers
41 communes raccordées à 100% et 10 autres en voie d’achèvement.


PUBLIE LE : 21-03-2011 par EL MOUDJAHED

41 communes raccordées à 100% et 10 autres en voie d’achèvement.
“Nous ne ménagerons aucun effort pour aller dans les coins les plus reculés de notre wilaya, et doter chaque foyer de cette source d’énergie. Les moyens existent, la volonté aussi, aussi avons-nous à charge de traduire dans les faits les instructions du Président de la République et assurer partout où il se doit la couverture en gaz naturel” , ces propos que soulignera plus d’une fois, le wali de Sétif, M. Abdelkader Zoukh, à l’issue de ses visites à travers les communes de la wilaya, de ses rencontres avec les notables, les représentants de la société civile, ont été confirmés hier avec des chiffres révélateurs, par le directeur de l’énergie et des mines, à l’issue du traditionnel forum consacré à la presse et organisé par la cellule de communication de la wilaya.
Une rencontre qui, si elle a permis au responsable de ce secteur de mettre à profit cette occasion pour procéder à un état des lieux, n’a pas été sans faire la lumière sur les grandes réalisations consenties par l’Etat dans ce domaine, à la fois sensible et stratégique et surtout en édifier plus d’un sur les perspectives d’un quinquennat en cours que n’apprécieront pas à sa juste dimension, que ceux qui ne veulent pas voir et qui sont passés “maîtres” dans la propagation de l’intox.
Dans une wilaya où la couverture en gaz naturel a été marquée par de grandes avancées, passant de 40% à la fin de l’année 2004 à 80% à la fin de l’année 2009 avec le raccordement de pas moins de 68.971 foyers, il est important de souligner que la continuité qui est relevée dans cette dynamique et qui a permis à cette wilaya d’atteindre plus de 82% de couverture à la fin de l’année 2010, fait qu’aujourd’hui pas moins de 181.265 foyers sont raccordés au gaz naturel. Un effort d’autant plus important qu’il n’est pas concentré en bordure des grands axes routiers et fait comme le souligne le DMI que 41 communes de cette wilaya sont gazéfiées à 100% et que 10 autres sont en voie d’achèvement portant ainsi le tout à 51 communes. Restantes, Harbil, Bousselem, Aït Tizi, Aït noel, Mazada, Serdj El Ghoul, Aïn Sebt, Maouia, Tachouda et Oued Bered sont programmées en priorité.

Un taux de couverture de 95% en 2014
Un programme qui ne se propose pas de se limiter aux communes mais de consacrer aussi la part du lion au volet inhérent à la densification qui constitue justement un cheval de bataille pour les responables de cette wilaya et permettra de toucher, au titre du programme 2010-2014, initié par le Président de la République, un très grand nombre d’agglomérations secondaires qui sont déjà recensées et identifiées, ajoute le DMI, qui saisi cette opportunité pour ne faire appel qu’à la patience des populations.
Avec une enveloppe de 700 milliards de centimes, destinée à raccorder plus de 38.000 foyers supplémentaires au titre du programme 2010-2014, il est permis de dire d’ores et déjà que le taux de couverture en gaz naturel de la wilaya atteindra à la fin de ce quinquennat plus de 95%, un taux qui n’existe nulle part au monde.
F. Z. 
avatar
morad

Messages : 336
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 52
Localisation : FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum