THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

CA CHAUFFE ENTRE LE FLN ET LE RND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CA CHAUFFE ENTRE LE FLN ET LE RND

Message par morad le Sam 15 Déc - 21:17

L’installation de bon nombre d’Assemblées populaires communales de la wilaya de Sétif, qui compte 60 municipalités, a été émaillée de graves incidents.


Ainsi, les sièges des communes de Draâ Kebila, Harbil et Aït Tizi, des localités du nord de la wilaya, sont restés fermés quatre jours durant. La contestation des résultats des dernières élections locales en est la cause. Il a fallu l’intervention des unités antiémeute pour le rétablissement de l’ordre et l’ouverture des sièges des communes précitées. Après avoir incendié la demeure d’un élu accusé de trahison, des émeutiers d’Aït Tizi ont, des heures durant, séquestré, à l’intérieur du siège de la municipalité, le chef de daïra de Bouandas, le commandant de compagnie de la Gendarmerie nationale et le représentant du wali ayant refusé toute idée d’annulation du vote des élus.

Pour les mêmes motifs, les sympathisants des élus RND et FLN, de Laâraria et Lagsasma, deux douars de la commune d’El Ouldja (daïra de Bir El Arch), se sont adonnés à une véritable bataille rangée, jeudi. Ces affrontements ont fait un blessé grave, un jeune de 22 ans, hospitalisé actuellement à l’hôpital d’El Eulma. A souligner que l’élection de Salim Lakhel (FLN) à la tête de l’APC d’El Eulma n’a pas été du goût des élus d’El Karama qui ont claqué la porte à l’issue du scrutin ayant permis au candidat de l’ex-parti unique d’obtenir 19 voix des 33 membres que compte l’assemblée de la deuxième agglomération de la wilaya.

Le retournement de situation à Aïn El Kebira, où le RND avait pourtant obtenu 8 sièges sur les 17 mis en jeu, a débouché sur des affrontements qui ont mis aux prises, mercredi soir, les élus RND avec ceux du FLN qui prend, grâce à des alliances, les commandes de la commune. Notons, à toutes fins utiles, que l’intronisation du Dr Nacer Ouahrani à la tête de l’assemblée de l’antique Sitifis où l’attendent de nombreux chantiers et pas des moindres n’a fait l’objet d’aucune contestation…
Kamel Beniaiche

Source/El Watan .com samedi le:15/12/2012
avatar
morad

Messages : 336
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 52
Localisation : FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum