THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

Cueillette des olives à Harbil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cueillette des olives à Harbil

Message par morad le Sam 29 Déc - 19:54

En Kabylie, la cueillette des olives se fait encore en famille, les «tiwiza» d'antan subsistent encore dans quelques localités.
C'est parti. L'hiver s'est installé. Désormais, c'est aux ramasseurs d'olives de battre champs et collines à la recherche de grains perdus. Les familles ont envahi leurs oliveraies. Depuis début décembre , les champs d'oliviers et les différentes collines à travers la partie nord de la wilaya de Sétif, connaissent une grande ambiance. Femmes, enfants, vieux et vieilles sont tous emportés par l'élan de cette saison, qui, de par sa rudesse, fait oublier aux paysans tous leurs malheurs pour ne se concentrer que sur la récolte. La cueillette des olives, une saison passionnément attendue. Le repas du jour a été préparé tôt. Galette(aghroum,elmattelou3e et pour beaucoup des baguettes), soupe, pommes de terre, oeufs bouillis, l'huile d'olive"zith ouzemour",ifassassène"figues sèches ,...,café et autres servant de calorifiques.
L'expédition s'avère difficile, mais par la force du temps, on s'est familiarisé avec toute difficulté. La cueillette des olives, une tradition ancrée dans nos sociétés montagnardes, et en dépit de la rigueur de l'hiver, femmes et hommes gagnent allègrement leurs champs d'olives, tout en espérant une récolte abondante.Les différentes pistes faites dans les champs d'olives ,en faciliter l'accès a plusieurs automobilistes et le dégagement des sacs d'olives se fait dorénavant par tracteur ,camion et camionnettes,les ânes sont désormais en voie de disparition.La venue des Algérois pour la cueillette donne une ambiance démesuré au village et les retrouvailles sont très familiales.Les journées sont rythmés des le matin,des familles qui prennent la route vers les champs,on observe des feux de camp où la fumée marque la présence des gens dans leurs champs,et le soir c'est le retour après une journée charger d'émotions et de souvenirs du faite de travailler cette terre,la terre de nos Aïeux

avatar
morad

Messages : 336
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 52
Localisation : FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum