THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

Sétif, Le wali dans les communes de Guenzet et Harbil : 235 milliards de centimes pour 126 opérations de développement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sétif, Le wali dans les communes de Guenzet et Harbil : 235 milliards de centimes pour 126 opérations de développement

Message par morad le Ven 15 Nov - 23:28

C’est par le « pays des Beni Yala », sur les hauteurs de la daïra de Guenzet dans la zone nord de la wilaya qu’a commencé la visite effectuée lundi par  le nouveau wali de Sétif, M. Mohamed Bouderbali, à l’effet de s’enquérir de la situation qui prévaut en termes de développement local dans les communes de cette daïra, mais aussi aller au contact des populations des élus et responsables locaux pour consacrer sa juste part à l’écoute.

Ainsi, Guenzet, première destination de cette  sortie, ne manquera pas de mettre en exergue à cette occasion les nobles traditions des « yalaouis » et la fierté d’une région qui, depuis Arezki Kehal, n’a cessé d’enfanter des femmes et des hommes jaloux de leur patrie et profondément imprégnés des valeurs de ces zaouias où se sont succédé de nombreux oulémas.
Partout où il ira à Harbil, Guenzet et tous ces villages où le progrès est devenu une réalité palpable rendant la vie meilleure pour les populations à la faveur de tous les projets (routes, A.E.P., gaz, électricité, centres de santé, écoles et lycées…) le wali de Sétif ne manquera pas de s’informer de l’impact  produit par toutes ces actions de développement au titre du désenclavement des localités, de la démarche impulsée à l’agriculture de montagne, l’amélioration urbaine et d’autres secteurs non moins importants à l’instar de ceux de la santé, l’enseignement mettant à profit cette visite pour donner une série d’orientations allant dans le sens des correctifs à apporter ou la consolidation  dans d’autres domaines.

Réaliser vite et bien
En procédant à l’inspection et au lancement d’une trentaine de projets  à Harbil et à Guenzet, deux communes où l’effort de l’Etat n’a jamais atteint une telle dimension depuis l’indépendance avec pas moins de 126 actions de développement pour une autorisation de programme de plus de 235 milliards de centimes pour les seuls PSD et PCD, n’intégrant pas l’habitat et le gaz naturel, Bouderbali Mohamed établira  d’entrée au vu de la consommation des crédits alloués et des taux physiques, la nécessité de réaliser dans les délais qui s’imposent, de consommer aussi  financièrement dans les échéances fixées de sorte à ne pas prendre le risque de perdre le bénéfice de nouvelles inscriptions dans les programmes à venir. Sur toutes les structures de santé, notamment les salles de soins qu’il aura également à visiter à Kordjana, Harbil ou Guenzet  le wali, au vu du nombre réduit de malades accueillis quotidiennement, exhortera les responsables de ce secteur à produire une prestation médicale de qualité.  Le volet inhérent à l’aménagement urbain sera un des points forts de cette visite à l’issue de laquelle le wali prendra connaissance des actions engagées à la faveur de l’amélioration du cadre de vie du citoyen. Dans ce contexte, le chef de l’exécutif de wilaya insistera particulièrement sur l’action qui doit être menée en profondeur au cœur des quartiers et cités et ne pas se limiter à un travail de façade.

Harbil ou l’espoir reconquis
Au siège de l’APC de Harbil, qui a tant souffert des affres du terrorismes durant la décennie noire, le wali écoutera un exposé du président d’APC qui fera état de la dynamique d’espoir qui gagne aujourd’hui cette commune qui connaît un retour progressif des populations après notamment que « le rêve du gaz naturel soit devenu réalité » sollicitant  cependant le wali pour intervenir et activer les travaux inhérents à la partie transport.
En inspectant dans cette même commune le chantier du chemin communal 196 reliant  les localités de Ain el Hadad à Kordjana, celui de l’axe montagneux reliant la RN 76, Tmengach et Boudaten qui désenclave quatre villages de la commune de Guenzet où il ira également s’enquerir de l’avancement des travaux du chemin communal 186 appelé à relier Guenzet à Beni Ourtilène en passant par Aourir ou Eulmi, Beni Hafedh et Ain Legradj, permettant de réaliser un gain de 23 km par rapport à l’ancien trajet, le wali  qui en appréciera l’impact ne manquera pas de souligner la nécessité de recenser les besoins de toutes les communes afin de les projeter sur le quinquennal à venir et agir davantage dans le domaine du désenclavement.
Les programme de l’agriculture de montagne, notamment l’oléiculture et  l’apiculture qui ont permis de fixer de nombreux jeunes ces derniers temps et ces résultats encourageants seront consolidés, ajoutera le wali  qui exhortera les responsables locaux à chercher d’autres créneaux porteurs. Il ne manquera pas de se rendre dans différentes structures de service public où il mettra l’accent sur la relation fondée sur la confiance et l’efficacité qui doit impérativement lier l’administration au citoyen, lançant par la même les travaux du nouveau siège de l’APC de Guenzet.

Un nouveau lycée à Guenzet
Une visite qui ne manquera pas de mettre à nu certaines insuffisances dans le domaine de l’habitat, lorsque  le wali constatera que des programmes de logements ne sont pas implantés par manque de foncier dans ces zones montagneuses. Aussi demandera-t-il aux responsables concernés de convertir ces programmes en habitat rural sachant que dans la commune de Guenzet les 575 aides ont toutes été attribuées.
Au lycée de Dar el Hadj où il se rendra également, avant d’inspecter le chantier du nouveau lycée de 800 places de Guenzet dont l’avancement des travaux a atteint 51%, M. Bouderbali s’interrogera sur les raisons qui font que le taux de réussite au Bac (37,5%) soit aussi bas et appellera la famille éducative à œuvrer pour relever cet indicateur et le porter au niveau de la moyenne nationale au moins. Plusieurs autres projets feront l’objet d’inspection ou de lancement à l’occasion de cette visite qui aura été un moment opportun pour le chef de l’exécutif d’écouter les différentes préoccupations susceptibles  de trouver des solutions immédiates ou d’êtres projetées sur le quinquennat à venir.
F. Zoghbi
Source:EL WATAN, PUBLIE LE : 14-11-2013
avatar
morad

Messages : 336
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 52
Localisation : FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum