THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

Boualem Dekar dit Ali Guerraz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boualem Dekar dit Ali Guerraz

Message par admin le Sam 18 Juin - 22:21

Dekkar Boualem, dit Ali Guerraz, est né le 25 avril 1934 à El Mouradia (ex-La Redoute) dans une nombreuse famille de révolutionnaires. Kechef au sein des SMA, nourri à l’école du nationalisme, Boualem sera sensibilisé très tôt à la cause nationale. Bien avant le déclenchement de la lutte de libération, il était déjà prêt à en découdre. Mobilisé dans le contingent français, il désertera avec un groupe de soldats pour rejoindre le maquis. Dans un fascicule Récit d’un opérateur radio au maquis, Boualem, qui se faisait appeler Ali Guerrraz, a détaillé tout son parcours où la bravoure le dispute au courage. Au MALG, Guerrraz sera apprécié pour ses qualités, dont un dévouement à toute épreuve. Il gardera la même détermination et la même fougue jusqu’à son dernier souffle. Il s’est éteint le 23 mai 2007 à Alger. ]<<C’est au numéro 60 de la rue des Mimosas, El Mouradia, ce quartier d’Alger appelé autrefois La Redoute, que je vis le jour au printemps de l’année 1934, plus précisément le 25 avril. Mon père, Moussa, et ma mère, Hadda Bounaâma, étaient originaires de Harbil, commune de Guenzet dans la région de Sétif. Ils donnèrent la vie à quatre filles et sept garçons. Durant la guerre de libération, deux de ces derniers se retrouvèrent en prison et trois autres au maquis (2 à la Wilaya IV et 1 à la Wilaya I). Alors que les circonstances, comme je me propose de le raconter, me conduiront vers les djebels de l’Oranie en Wilaya V, zone 2, mon frère, Dekar El Hadi, connaîtra ceux des Aurès-Némemchas et tombera au champ d’honneur dans la Wilaya I. Mes parents conservèrent en permanence leurs liens avec le terroir>>
avatar
admin
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : TITTEST - HARBIL

Voir le profil de l'utilisateur http://harbil.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum