THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 848 messages dans 426 sujets

M'HAMED BOUGARA, CHEF DE LA WILAYA IV

Aller en bas

M'HAMED BOUGARA, CHEF DE LA WILAYA IV

Message par morad le Sam 18 Juin - 22:38

Le 5 mai 1959, l'ALN perdait non seulement un chef de wilaya exemplaire, mais aussi un homme qui faisait partie du cercle des concepteurs de la stratégie politico-militaire qui a abouti à la libération du pays. Hélas, l'Algérie perdait également, en la personne de Si M’hamed Bougara un politicien avisé et surtout un démocrate de conviction. Son corps a été séquestré par la France. Un autre séquestre d’un autre symbole de la Révolution !
Le 5 mai 1959, le colonel et chef de la Wilaya IV, Si M'hamed Bougara, de son vrai nom Ahmed Bougara, tombe au champ d’honneur à l'âge de 31 ans. Il était né le 20 décembre 1928 à la rue du Maroc, à Khemis-Miliana, dans l’actuelle wilaya d'Aïn-Defla. Il est le troisième d'une famille de six enfants. Plus précisément, le chef de la Wilaya IV a disparu lors d'une bataille qui a vu, curieusement, l'armée française mobiliser, ce jour-là, et à cet endroit précisément — le village Ouled- Bouachra, dans le sud de l’actuelle wilaya de Médéa — de gigantesques unités militaires, incluant des forces aériennes. Cela s’est passé 38 jours après la mort d’Amirouche et de Houès. Une coïncidence qui laisse perplexe.
avatar
morad

Messages : 336
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 53
Localisation : FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum