THAMOURTH N'HARBIL
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Sam 16 Nov - 14:17
Statistiques
Nous avons 59 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Odefield1

Nos membres ont posté un total de 847 messages dans 425 sujets

"Ici on noie les Algériens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Ici on noie les Algériens

Message par MOHAND le Lun 24 Oct - 0:07

APS) dimanche 23 octobre 2011 10 : 35
"Ici on noie les Algériens" de Yasmina Adi en avant-première algérienne à Alger

MASSACRES DU 17 OCTOBRE 1961

ALGER - Le film documentaire "Ici on noie les Algériens" de Yasmina Adi sur le massacre d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961 a été projeté samedi à Alger en présence de la presse algérienne.

Projeté en avant-première algérienne, le film qui passe dans les salles en France depuis le 19 octobre, retrace la répression de milliers d’algériens sortis manifester à Paris le 17 octobre 1961 leur colère contre le couvre-feu raciste qui leur a été imposé et avant d’être sauvagement réprimés par la police française, dirigée par Maurice Papon, préfet de Paris.

La réalisatrice du film a affirmé lors d’une conférence organisé à l’issue de cette projection, vouloir lever le voile sur les "faits réels" qui ont marqué cette journée où 400 algériens ont trouvé la morts, alors que plus de 2000 ont été blessés et 400 autres disparus, selon des témoignages recoupés.

L’auteur, d’origine algérienne, dit avoir essayé de faire passer à travers son film le "fait" que Maurice Papon n’était pas le seul responsable de cette répression, "mais c’est tout un appareil d’Etat qui était impliqué."

"Papon ne faisait que suivre les ordres de ses supérieurs hiérarchiques, à l’exemple du ministre de l’intérieur du Premier ministre d’alors, Michel Debré et même du président de la République, Charles De Gaule", a-t-elle affirmé.

Sur le choix du sujet du film, Yasmina Adi dit ne pas avoir d’histoire personnelle avec ces évènements historiques, affirmant que sont but était de lever la "confusion" entre le manifestations du 17 octobre 1961 organisées par des Algériens contre le la discrimination, et celles du 8 février 1962 de la organisée à Paris par des Français contre à l’ Oas (Organisation de l’armée secrète-un groupuscule d’extrême droite opposé à l’indépendance de l’Algérie).

"Ici on noie les Algériens" participera au festival international cinématographique de Dubaï prévu du 7 au 14 décembre prochain. La réalisatrice se dit fière de participer à ce festival sous la bannière algérienne.Ce film sera en lice pour trois prix.

Une seconde projection est prévue demain à El Mougar à Alger en présence de plusieurs témoins de cette répression, ayant participé à la réalisation du documentaire. Yasmina Adi est l’auteur de "L’autre 8 mai 1945-Aux origines de la guerre d’Algérie", un documentaire réalisé en 2007 et plusieurs fois primé.

MOHAND
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ici on noie les Algériens

Message par morad le Lun 24 Oct - 0:12

Merci Mohand pour l'article,voici en avant première une partie du doc:
avatar
morad

Messages : 336
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 52
Localisation : FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum